Née en 1992, Lara Blois grandit à Toulouse, dans le sud de la France.
A 19 ans elle entame des études d’arts à l’université Jean Jaurès de Toulouse, où elle obtient son Master en 2015.

En 2017, elle débute un travail pictural en nuances de blancs, dont la technique, nourrie des romantiques allemands et de la tradition flamande du XVIIe siècle, se caractérise par des atmosphères éthérées parfois habitées de formes sombres et incisives. La démarche de l’artiste prend la forme d’un questionnement autour du paysage intérieur : attirée par les grands espaces et les activités en immersion dans la nature, Lara Blois peint des toiles souvent très claires, parfois hermétiques au premier abord, qui révèlent scènes, silhouettes, paysages aqueux et brumeux, monuments énigmatiques... De subtiles nuances apparaissent dans les compositions grâce à un travail de gris colorés et une imprimature saturée, qui donne au blanc ses variations, par jeux de transparences et de glacis.


Dernières séries

Les dernières séries, sur les thématiques du sacré et du transhumanisme, se déclinent en nuances claires, ombres bleues et rehauts colorés. Les tableaux sont réalisées à la peinture à l'huile, pour la série Cyborg des transformations numériques complètent la toile peinte

« J’aime explorer le blanc et ses variations. Il n’est jamais seulement blanc, il existe de subtiles nuances de couleur et de matière entre un blanc de zinc et un blanc de titane, entre un blanc sur fond coloré ou fond neutre. Mes toiles sont souvent réalisées sur une imprimature sombre, mélange de terre d’ombre, terre de sienne, outremer et rouge. C’est la teinte du fond qui apporte en partie ses nuances au blanc, par jeu de transparence. »

Exposition1
Exposition2 Lara Blois